Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Série Folie

[Critque] Mom, la comédie à pleurer de rire

17 Mai 2015 , Rédigé par Nicolas Gardères Publié dans #Critique, #CBS

[Critque] Mom, la comédie à pleurer de rire

Si la première saison de la dernière comédie en date de Chuck Lorre (The Big Bang Theory, Two And A Half Men), avait tout de la petite comédie sympathique, la seconde saison a connu une évolution impressionnante. Mom a gagné en maturité et s'avère aujourd'hui être une des comédies les plus drôles, et les plus tristes, qu'il soit.

« Mom parvient à traiter des sujets graves avec beaucoup de justesse. » @JeanRianflo

En première saison, Mom exploitait déjà des thèmes assez lourds et conséquents, tels que l'avortement et la perte que cela provoque, les problèmes d'addictions à l'alcool ou encore les dificultés à vivre face à des situations très réalistes. On sent très bien que l'on ne va pas seulement rire devant cette série, on va réfléchir, et parfois même déprimer. Cette saison 2 ne fait que confirmer cette tendance, elle réussit même à aller encore plus loin.

En traitant des sujets similaires à la première saison mais en y ajoutant également le deuil face à la perte d'un être cher, Mom fait une nouvelle fois mouche. Elle va même aller encore plus loin dans son exploitation de l'addiction et des relations tendues qui peuvent exister entre une mère et une fille. Les déceptions sont multiples, les disputes ravageuses et on le sent. Mais Mom n'est pas que tristesse, loin de là, elle allie parfaitement ces moments difficiles avec des doses de rires et de bonheur.

« Une comédie qui sait allier humour et drame avec des personnages attachants et de bonnes intrigues. » @AccroAuxSeries

Mom le fait tellement bien que par moments, on ne sait plus trop si on doit rire ou pleurer. C'est exceptionnel. On n'est que submergé par les émotions, la série dispose d'une force remarquable pour transmettre les sentiments de ses personnages au spectateur. On rigole, quelques secondes plus tard on est envahi par une profonde tristesse et la seconde d'après on se remet à rire. Et ça, Mom réussit à le faire parfaitement à chaque épisode.

La série fait alors preuve d'une impressionnante régularité tout au long de cette seconde saison, il n'y a pas vraiment de temps mort. Pour une comédie, Mom est même assez exceptionnelle dans cette régularité en se renouvelant avec brio et en n'hésitant pas une seule seconde à exploiter des terrains peu connus. La série ne joue pas sur la tranquilité et on vit les multiples aventures des personnages sans souffler.

« Mom trouve vraiment sa voie et manie à la perfection l'art tragicomique, aidée par une Allison Janney et une Anna Faris sensationnelles et sensibles. » @StetsonSam

Toute cette réussite, la série le doit particulièrement à son duo de choc composé de Allison Janney et Anna Faris, remarquables toutes les deux dans leur rôle. Les personnages secondaires jouent également leur rôle à merveille et sont là pour soutenir leurs amies ou souffrir avec elles. Cette souffrance est partagée chaque seconde avec le spectateur qui ne se sent que plus impliqué.

« Mélange la comédie et le drame avec perfection. » @JasonCintas

On peut peut-être néanmoins regretter la sous-exploitation de certains personnages comme le petit Roscoe ou Baxter que l'on ne voit que rarement par moments. Mais cela fait partie du processus de la série qui évolue et qui n'hésite pas à mettre pendant quelques épisodes des personnages de côté si cela s'avère nécessaire au bon déroulement des intrigues. C'est là que l'on constate particulièrement que Mom n'est pas une comédie qui veut seulement faire rire ; elle accorde une importance remarquable à ses intrigues et veut faire réfléchir.

C'est alors une impressionnante quantité de sentiments qui est décortiquée par la série. La tristesse, la solitude, la perte, le manque, la déception face au bonheur, le support de ses amis, la satisfaction et bien plus encore. C'est une exposition continue de sentiments que nous propose Mom, et on l'accueille à bras ouverts.

Hebergeur d'image

Des changements de cases et de lead-in multiples expliquent un peu les audiences en dents de scie de Mom, mais la tendance reste assez nette, la série a gagné de nombreux télespectateurs cette saison. En effet, avec une moyenne de 10 millions de téléspectateurs, la série a gagné près de 2 millions de nouveaux amateurs en une saison, et on ne peut que lui souhaiter que cette tendance se confirme la saison prochaine.

« L'intelligence de parler de choses graves sur le ton de l'humour. » @Gw3nd0ul

Après une saison 2 de taille, que peut-on espérer pour la troisième saison qui arrivera dès cet automne sur CBS ? Quelques éléments de réponse :

  • Continuer sur cette voie. Mom n'a pas perdu son souffle pendant 2 saisons et n'a cessé d'évoluer, et on espère qu'une seule chose, c'est que ça continue sur cette voie. Les scénaristes ne semblent pas en manque d'idées et les thématiques à exploiter restent nombreuses, il va donc falloir garder un rythme similaire.
  •  
  • Des émotions, encore des émotions. Encore une fois, on ne peut qu'espérer que la série continue de nous rendre heureux puis triste, puis heureux et ça en quelques secondes. C'est quelque chose de très précieux que Mom tient là, il ne faut pas le lâcher.
  •  
  • Les personnages secondaires. Mom donne parfois l'impression d'en laisser certains un peu trop sur le côté et l'exploitation de certains personnages secondaires pourrait s'avérer très intéressante. Si elle le fait déjà petit à petit, personnage après personnage, certains semblent encore un peu sous-exploités.

En conclusion :

Scénario et intrigues    9 / 10                              Casting et personnages    9 / 10

Image et bande son      8 / 10                               Crédibilité de l'univers      10 / 10

Régularité                         9 / 10                            Implication émotionnelle   10 / 10

NOTE TWITTER *  8,60 / 10

NOTE GLOBALE   9,09 / 10

Une seconde saison particulièrement proche du sans faute et de la perfection. Mom continue d'enlacer et développer des thématiques particulièrement sérieuses et tristes, mais réussit néanmoins à faire rire avec beaucoup de facilités. Portée par une Allison Janney et une Anna Faris au sommet, la série n'hésite pas à prendre des risques et évolue dans la meilleure des directions.

 

* Note calculée sur la moyenne des 5 notes fournies par des membres de la communauté Twitter (@Gw3nd0ul, @JeanRianflo, @AccroAuxSeries, @StetsonSam et @JasonCintas). Un grand merci à eux pour leur contribution.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article